Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La qualité de l'air au Tyrol laisse à désirer

A cause de la pollution atmosphérique élevée, le Ministère autrichien de l'environnement à Vienne/A a délimité de nouvelles régions du Tyrol comme zones où l'amélioration de la qualité de l'air s'impose.
En l'espace de deux ans, la superficie de la zone dans laquelle la qualité de l'air est insuffisante a triplé pour atteindre 3000 hectares. En raison des valeurs trop élevées pour les poussières fines, 32 communes supplémentaires ont été inclues dans le cadastre des zones à assainir. A côté des poussières fines, c'est aussi la concentration de NO2 qui cause toujours plus de problèmes. La ville d'Innsbruck est concernée, mais aussi certaines régions de la vallée supérieure de l'Inn jusqu'à la ville de Landeck. Plus de 400 000 Tyroliens et Tyroliennes vivent déjà dans des zones où la qualité de l'air doit être améliorée. La province du Tyrol est certes tenue de prendre des mesures contre la pollution atmosphérique, mais ces mesures ne semblent pas produire l'effet souhaité ou alors elles ne vont pas assez loin. Fritz Gurgiser, le responsable du Transitforum Austria-Tirol, critique le gouvernement tyrolien qui bloque depuis trop longtemps les mesures de lutte contre le trafic. Source : www.tirol.com/politik/innsbruck/41683/index (de)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter