Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

L'agriculture de montagne suisse au devant de mutations drastiques

Une réduction des paiements directs à l'agriculture suisse aurait des conséquences dramatiques pour les paysans et paysannes de montagne. Si la libéralisation de l'agriculture se poursuit, près d'un cinquième de la surface agricole actuelle ne sera plus exploité d'ici dix ans dans certaines régions de montagne.
C'est ce que montre une étude réalisée par le Programme national de recherche suisse sous le titre " Paysages et habitats de l'arc alpin ".
Les équipes de recherche ont interrogé des paysans et paysannes dans les Grisons et développé un modèle structurel agricole quantitatif permettant de modéliser l'évolution de l'agriculture de montagne en fonction de six scénarios qui vont d'une libéralisation complète de l'agriculture à l'introduction d'un cahier des charges d'exploitation écologique spécifique pour chaque parcelle. Tous les scénarios concluent à une diminution des surfaces agricoles exploitées et à des mutations du paysage et de la biodiversité. Ces développements seront toutefois moindres si le système des paiements directs est maintenu avec les mêmes montants qu'aujourd'hui.
Source et informations : www.snf.ch/de/com/prr/prr_arh_06mar20.asp (de)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter