Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La Convention alpine prise en compte pour la première fois en Bavière

La sous-préfecture compétente a accédé aux requêtes de la commune de Garmisch-Partenkirchen/D qui souhaitait enneiger artificiellement la piste de descente du Horn et celle du Kandahar et les agrandir toutes les deux en vue d'organiser les championnats du monde de ski alpin en 2011. Si la ligue de protection de la nature Bund Naturschutz, la Ligue nationale pour la protection des oiseaux ainsi que la représentation allemande de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) déplorent de nombreuses interventions rendues possibles par cette décision, elles se félicitent néanmoins que, pour la première fois, un projet de ce type en Bavière ait été examiné en détail sur le plan de sa compatibilité avec la Convention alpine.
La prise en compte de cette obligation par l'administration a entraîné une multitude de modifications du projet initial, en particulier une réduction des nivellements prévus à l'origine sur les versants des pistes exposées à des glissements de terrain, qui auraient constitué une violation de l'art. 14 du protocole sur la Protection des sols. Dans l'ensemble, les agrandissements prévus sur les infrastructures touristiques ne peuvent se justifier aux yeux des associations, compte tenu des nuisances considérables qu'ils impliquent. Il aurait fallu réaliser depuis longtemps une grande étude d'impact sur l'environnement qui prenne en compte la totalité des interventions dans le secteur.
Source et infos : www.cipra.de/cipra/aktuell/pressetexte/gp (de)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter