Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

L'espace fournit des données sur les glaciers

ESA Satellite

Satellite ers-1 de l'Agence spatiale européenne ESA

Des glaciologues zurichois peuvent maintenant étudier avec encore plus de précision les régions glaciaires du globe à l'aide de nouveaux satellites. Les résultats des données collectées n'ont rien de réjouissant : les glaciers alpins fondent beaucoup plus rapidement qu'on ne le supposait jusqu'ici. Des changements sérieux sont intervenus sur un nombre croissant de glaciers. Pour les glaciologues zurichois, une chose est sûre : on ne peut plus empêcher la diminution des glaciers alpins.
Dans le numéro de février 2006, les reporters du magazine GEO s'intéressent également aux risques qu'implique, pour les Alpes et leurs habitants, le retrait de leurs géants de glace. Depuis les Hautes-Alpes françaises en passant par l'Engadine, le Piémont et l'Ötztal, jusqu'aux Hohentauern, on constate dans les régions de glaciers une augmentation de la fréquence des inondations, des avalanches de glace et d'éboulis, des débordements de lacs glaciaires et des éboulements entraînés par le dégel de collines morainiques. Dans le massif du Mont Rose, par exemple, il se forme régulièrement des lacs glaciaires du côté suisse comme du côté italien. La rupture d'un de ces lacs pourrait anéantir les villages situés en contrebas.
Infos : www.zdf.de/ZDFde/inhalt/26/0,1872,3274042,00 (de) ; numéro de février 2006 de GEO, www.geo.de/ (de)