Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La station suisse de Crans-Montana ne veut plus être une ville fantôme

Crans-Montana, une destination touristique valaisanne (CH) bien connue, se bat contre la problématique des lits "froids" et inoccupés. La station dispose de 40'000 lits touristiques, qui ne génèrent toutefois que 21 millions de francs suisses par année de chiffre d'affaires pour les remontées mécaniques, soit à peine 350 euros par lit.
Pendant ce temps, les logements de vacances désertés surchargent les infrastructures communales et touristiques et portent atteinte au paysage. Pour faire face à ce problème, les six communes de la région ont adopté pour 2006 un moratoire qui interdit, dans une vaste zone, la construction de résidences non louées. Un règlement juridique définitif est visé.
La structure d'hébergement à Crans-Montana est défavorable du point de vue de l'économie touristique : pendant les vingt dernières années, le nombre de lits d'hôtels est retombé de 3'500 à 2'500. Seuls 6'000 des lits de résidences secondaires sont loués périodiquement et 7'000 lits sont impossibles à louer en raison du mauvais état des résidences.
Source : Le Nouvelliste 17.12.2005
Mots-clés associés : , , ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter