Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Qualité de l'air insuffisante dans l'ouest des Alpes

Plus les émissions sont élevés, plus les impôts augmentent : les automobilistes propriétaires de véhicules qui génèrent plus d'émissions doivent mettre encore plus la main à la poche.

Plus les émissions sont élevés, plus les impôts augmentent : les automobilistes propriétaires de véhicules qui génèrent plus d'émissions doivent mettre encore plus la main à la poche.. © http://www.kinderwelt.org

Les valeurs limites fixées en Suisse comme dans l'UE pour contrôler la pollution atmosphérique, sont régulièrement dépassées dans l'ouest des Alpes. C'est ce que montre une analyse transfrontalière portant sur les cantons suisses de Genève, de Vaud et du Valais, sur les départements français de l'Ain, de la Savoie et de la Haute-Savoie et sur la vallée d'Aoste, en Italie. Sous le titre „Transalp´air 2004“, ces régions présentent une brochure fournissant un aperçu de l'évolution de la qualité de l'air depuis 1995.
Pour la première fois depuis le début de l'analyse, en 2004 on a pu mesurer dans les villes une concentration d'oxyde d'azote inférieure aux valeurs cibles suisses et européennes. En raison des conditions météorologiques, les valeurs d'ozone sont à nouveau plus faibles que pendant la caniculaire année 2003. Les concentrations de poussières fines sont restées stables. On a toutefois enregistré d'importantes variations régionales dans les concentrations d'ozone et de poussières fines. La vallée d'Aoste, par exemple, située en montagne et très affectée par le transit, est trois fois plus polluée en ozone que le canton de Genève. Il en va de même pour les concentrations de poussières fines.
Source et infos : www.arpa.vda.it/allegati/TRANSALPAIR(high)_2545.pdf (fr)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter