Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La modernité fait son apparition en haute montagne : construction novatrice dans des endroits extrêmes

Das Schiestlhaus/A.

Le Schiestlhaus/A, monté en un temps record grâce à un système d'éléments préfabriqués en bois. © http://www.hausderzukunft.at

Le Touristenklub autrichien vient d'inaugurer la première maison passive construite en haute montagne. Il s'agit du Schiestlhaus, situé à 2'153m d'altitude au Hochschwab/A. Le Schiestlhaus a été réalisé dans le cadre du programme "Haus der Zukunft" (Maison de l'avenir), à l'initiative du Ministère des transports.
Cette maison obéit à un concept écologique général et présente les caractéristiques suivantes : construction en bois répondant au standard de la maison passive, exploitation garantissant une autarcie énergétique avec utilisation de capteurs solaires pour la préparation d'eau chaude et de modules photovoltaïques pour la production d'électricité, traitement biologique des eaux usées et utilisation de l'eau de pluie. Avec le Schiestlhaus, on a créé un prototype de bâtiment fonctionnant en autarcie sur le plan énergétique.
Dans les Alpes grisonnes/CH, le refuge de la Keschhütte utilise la technologie solaire active et passive pour le chauffage, l'éclairage, la préparation de l'eau chaude et, en partie aussi, pour la cuisine. Le refuge prévu au Mont Rose/CH, à 2'795m d'altitude, sera à plus de 90% autarcique sur le plan énergétique grâce à un cycle intégral de l'eau et des matières, incluant une installation de biogaz.
Source et infos : www.hausderzukunft.at/results.html/id2765 (de/en) ; www.kesch.ch/ (de/en) ; www.ethlife.ethz.ch/articles/tages (de)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter