Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Qui paie les Alpes suisses ?

Une nouvelle publication sous le titre " Les Alpes et le reste de la Suisse : Qui paie - qui profite ? " démontre les flux financiers entre l'espace alpin suisse et le reste du pays. Il s'agit d'un rapport de synthèse des résultats d'ALPAYS, un projet dans le cadre du Programme national de recherche PNR 48 " Paysages et habitats de l'Arc alpin ".
Quel est le soutien que le reste de la Suisse accorde à la population de l'espace alpin ? Est-elle suffisamment indemnisée pour les charges particulières qui lui sont imposées et pour son paysage ? Le livre tente de trouver des réponses à ces questions et à d'autres, tout en proposant une vue d'ensemble des flux financiers les plus importants, tels les subventions, les taxes et impôts, la péréquation financière et le tourisme.
Voici un des constats les plus importants : L'espace alpin réalise lui-même la plus grande partie des moyens qu'il a à sa disposition. Le tourisme joue un rôle important, mais quant aux flux financiers déterminés par la politique, l'espace alpin obtient chaque année des aides publiques plus élevées par tête d'habitant que le reste de la Suisse : des subventions annuelles supérieures de 530 CHF et une péréquation financière supérieure de 710 CHF. L'espace alpin profite également de subventions croisées pour les services publics tels que la poste ou l'alimentation en courant électrique.
Les dépenses plus élevées des communes, dues à la situation géographique et topographique en montagne, ne sont souvent pas supérieures aux dépenses supplémentaires causées par des facteurs sociaux dans les autres communes. Les aides publiques plus élevées pour l'espace alpin s'expliquent plutôt par les différences entre les revenus. Mais elles ne suffisent pas, et de loin, pour compenser les différences en matière de prospérité. Sans mécanismes de compensation, le revenu par tête d'habitant du reste de la Suisse serait supérieur d'environ 31%, avec la péréquation la différence s'élève encore à 21%.
Et finalement les auteurs démontrent également comment l'efficacité pourrait être améliorée et comment les coûts de la péréquation peuvent être réduis en vue de promouvoir les activités économiques dans les régions périphériques par des mesures d'incitation judicieuses. Des propositions de réformes sont formulées.
Bibliographie : Simmen, H., Marti, M., Osterwald, S., Walter, F. (2005): Die Alpen und der Rest der Schweiz: Wer zahlt - wer profitiert? Forschungsbericht NFP 48. Zurich. 136 pages, CHF 32.00 / EUR 22.00 ; ISBN 3-7281-3013-3. Commande : www.vdf.ethz.ch (de)
Mots-clés associés :
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter