Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Centrale à pompage-turbinage en Slovénie

En Slovénie, comme à maints endroits des Alpes, les centrales à pompage-turbinage sont l'objet de vives controverses. Une nouvelle installation d'une puissance de 178 MW est actuellement en construction à Kanalski Vrh, à l'ouest du pays.
Les travaux ont débuté en septembre 2004. Un bassin d'accumulation de 20 mètres de profondeur, 100 mètres de large et 500 mètres de long est en train de voir le jour dans une dépression karstique. Il aura une capacité d'un million de mètres cubes d'eau et sa construction est devisée à 82.6 millions d'euros. Cette centrale est construite en lieu et place de la centrale éolienne contestée de Volovja reber, planifiée par la même entreprise. La construction de cette éolienne était prévue dans une région nominée pour Natura 2000 et qui devait accueillir le parc régional de Snežčnik. Elle a suscité une forte opposition des milieux de protection de la nature.
Les partisans des centrales à pompage-turbinage soulignent qu'elles contribuent à assurer l'approvisionnement en électricité en fournissant rapidement du courant de pointe. De plus, cette électricité est neutre sur le plan du CO2. Ses détracteurs soutiennent par contre que ces installations consomment davantage d'électricité qu'elles n'en produisent. Le pompage de l'eau dans le bassin d'accumulation coûte 25% d'énergie en plus que ce qui est produit par la dérivation de la même quantité d'eau. L'argument de la neutralité sur le plan du CO2 n'est pas non plus solide, car ces centrales utilisent souvent du courant issu de centrales à charbon européennes. On assiste donc pratiquement à un "blanchiment" d'électricité.

Convention alpine, protocole Protection de la nature et entretien des paysages : article 9 (1)
Les Parties contractantes établissent les conditions nécessaires à l'examen des impacts directs et indirects sur l'équilibre naturel et sur les paysages des mesures et projets, de nature privée ou publique, susceptibles d'entraîner des atteintes importantes ou durables à la nature et aux paysages. […] Dans ce cadre, on fera notamment en sorte que les atteintes qui peuvent être évitées ne se produisent pas.
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter