Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Merci, Andreas Weissen!

Andreas Weissen a été président de CIPRA-International de 1995 à 2004. Au cours de ces dix années, il a fait preuve d'une présence exceptionnelle dans les Alpes. Avec son savoir étendu et son humour, il était le bienvenu dans les milieux les plus divers, que ce soit comme conférencier polyglotte, comme auteur à l'esprit plutôt caustique ou comme artiste sur scène avec son cor des Alpes et ses contes et légendes du Valais.
Sa curiosité et son amour des voyages l'ont entraîné aux quatre coins des Alpes, qu'il a aussi traversées à pied. Il était probablement le premier président de la CIPRA sans permis de conduire. Ces regards sur les réalités le plus diverses l'incitaient aussi à porter une attention particulière sur les problèmes locaux et à les placer dans un contexte international.
Andreas Weissen n'avait jamais peur de la concurrence. C'est pourquoi la CIPRA sous sa présidence a été en mesure de travailler avec les groupements les plus divers. " Plus il y a de personnes qui travaillent sur le même thème, et mieux c'est. Elles doivent pouvoir se mettre d'accord et travailler dans les domaines où elles sont fortes ", tel est son credo. C'était probablement aussi la raison pour laquelle, immédiatement après avoir été élu président de la CIPRA, il a lancé une réforme structurelle qui visait à " affaiblir " la position du président et à renforcer celle des vice-présidents et du trésorier.
Pendant l'ère Weissen, le secrétariat de la CIPRA a été sensiblement développé et professionnalisé. Le président était présent au sein du secrétariat et a toujours encouragé la prise d'initatives. Sa confiance encourageait l'équipe à Schaan à développer son indépendance et sa créativité. Andreas Weissen n'a jamais cessé de souligner l'importance du caractère polyglotte de la CIPRA et mené une politique du personnel conforme à cette approche.
Les villes des Alpes constituent une des préoccupa-tions prioritaires d'Andreas Weissen. Il s'engage contre le cliché des Alpes comme le pays de Heidi. C'est pourquoi son activité au sein du jury de la Communauté d'intérêts Ville des Alpes de l'Année lui a toujours apporté beaucoup de satisfaction. Andreas restera membre du jury pour la CIPRA à l'avenir.
Mots-clés associés :
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter