Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Construction d'installations de ski en haute montagne, une parade au changement climatique ?

Des exploitants de remontées mécaniques et des représentants régionaux se battaient depuis 1996 pour agrandir le domaine skiable de la Lauchernalp (Lötschental/Valais/Suisse).
Ils ont donné l'argument de la sécurité d'enneigement pour motiver la construction d'installations sur le Hockengrat, à plus de 3000 mètres d'altitude, et sur le glacier du Milibach. Malgré le fait que ce glacier, orienté au sud, va fondre toujours plus rapidement avec la poursuite du réchauffement climatique, on a construit et inauguré le nouveau téléphérique fin 2003. L'opposition des milieux de la protection de la nature est restée sans effet et le gouvernement suisse a finalement rejeté un recours de la Fondation suisse pour la protection
et l'aménagement du paysage.
Les responsables régionaux ont argué que l'extension de son seul domaine skiable est une question de survie pour le petit Lötschental. Le contre-argument des opposants, qui ont rappelé qu'on ne faisait que repousser le problème compte tenu de l'élévation future des températures, n'a été d'aucun secours. On n'a pas non plus tenu compte du fait que la station supérieure du nouveau téléphérique, au look futuriste, se trouverait en bordure de la région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn, récemment inscrite au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO. Les travaux d'aménagement ont donc été réalisés, détruisant du même coup un magnifique site de randonnée à pied et à ski.
Un an après l'inauguration, la nature a donné raison à ceux qui n'étaient pas partisans de cet agrandissement : en raison d'un manque de neige sur le glacier (!) fin novembre 2004, la saison de ski n'a pu commencer à temps au Hockengrat. On a ainsi une petite idée des déboires que pourraient connaître au fil du temps d'autres domaines skiables sur glacier.

Convention alpine: Protocole Tourisme : article 6 (1)
Les parties contractantes tiennent compte, pour le développement du tourisme, des préoccupations concernant la protection de la nature et la sauvegarde du paysage. Elles s'engagent à promouvoir, autant que faire se peut, les projets favorables au paysage et tolérables pour l'environnement.
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter