Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Extension de domaines skiables au mépris de la protection des glaciers

Au Tyrol/A, des politiques et des exploitants de remontées mécaniques se sont mis en tête d'équiper de nouveaux glaciers pour la pratique du ski, au mépris de la protection de l'environnement et du paysage et en ignorant les attentes des alpinistes. Le réchauffement climatique va faire fondre les glaciers alpins et nous réserver des hivers sans neige, même en haute montagne. Dans cette perspective, l'exten-sion de domaines skiables n'est guère judicieuse, même sur le plan économique.
Néanmoins, il est probable qu'on développera les domaines skiables sur glaciers du Pitzal et du Kaunertal, au Tyrol. Le Landtag tyrolien a modifié l'article sur la protection des glaciers en mai 2004. Depuis lors, il est possible d'étendre des domaines skiables sur la base de programmes d'aménagement du territoire, lorsqu'ils sont particulièrement intéressants sur le plan touristique. Le projet de " Programme d'aménagement du territoire pour la protection des glaciers ", qui a vu le jour en mai 2004, fait l'objet de violentes contestations. Il prévoit notamment deux projets particulièrement critiqués dans l'Ötztal : dans le Kaunertal, il est prévu d'élever de 400 m le domaine skiable sur glacier du Weissseeferner, en englobant le glacier du Gepatschferner. La nouvelle installation, située à 3520 mètres d'altitude, deviendrait ainsi la plus haute station de remontées mécaniques d'Autriche. On envisage également de construire un téléphérique d'accès au Kaunertal depuis le Langtauferertal, au Tyrol du Sud/I. L'entreprise de remontées mécaniques du Pitztal souhaite étendre le domaine skiable aux deux glaciers de Hangender Ferner et de Karlesferner, situés plus au nord et garantissant une meilleure couverture neigeuse. Jusqu'ici, le gouvernement du land n'avait pas approuvé le "Programme d'aménagement du territoire pour la protection des glaciers" à cause de ces résistances importantes. Un projet d'enneigement est actuellement en négociation pour le domaine skiable sur glacier du Stubaital. 46 hectares seraient concernés au stade définitif du projet.
On assiste à une spirale de la croissance. Si les nouveaux aménagement pour la pratique du ski sur glacier était interdits depuis 1990 par les directives de Salzbourg sur l'aménagement de pistes de ski, l'interdiction ne figure plus dans le nouveau projet.

Peter Haßlacher, Club alpin autrichien
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter