Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les stations de sports d'hiver françaises veulent réduire le trafic routier

Parkplatz unterhalb Skigebiet

Même arrêtées, les voitures peuvent gâcher le paysage. © Gesellschaft für ökologische Forschung München

En France, de nombreuses stations de sports d'hiver accordent actuellement une attention particulière au trafic routier et à ses effets indésirables. Val d'Isère a notamment intitulé son dossier de candidature pour les championnats du monde de ski 2009 "Championnats sans voitures" et elle a d'ailleurs décroché l'organisation de l'événement.
Les lieux de compétition, les possibilités d'hébergement, le centre des médias et le centre de la station sont, en effet, très proches les uns des autres.
Mais d'autres domaines skiables souhaitent aussi limiter dans la mesure du possible le trafic routier privé. Des communes comme Courchevel mettent gratuitement des bus navettes à disposition. Dans le département de l'Isère, on a instauré de nouveaux tickets combinant le déplacement en transports publics et le forfait de ski. Dans le département de Haute-Savoie, différentes communes prennent part aux projets Interreg IIIB "Mobilalp" ou "Perles des Alpes" qui ont tous deux pour but la mise en œuvre de concepts de transport durables.
Source : Le Monde, 15.02.2005 www.lemonde.fr/web/article/0, href="mailto:1-0@2-3228">1-0@2-3228,36-398163,0.html (fr)
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter