Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Investissements records dans les stations de sports d'hiver françaises

En 2004, les stations de sports d'hiver françaises ont investi 348 millions d'euros dans la modernisation et le développement de leurs équipements. Il s'agit d'un montant record. Alors que les investissements ont augmenté d'environ 200% au cours des dix dernières années, le chiffre d'affaires durant la même période ne s'est accrû que de 50%. Le nombre de journée de ski stagne aujourd'hui à 63 millions.
Selon le Syndicat national des téléphériques de France, plus de 70% des investissements sont utilisés pour remplacer et moderniser d'anciennes installations, et non pour en construire de nouvelles. On se concentre surtout sur le remplacement d'anciens téléskis par des télésièges et des télécabines. Certains dénoncent le gigantisme et le surdéveloppement liés à cette extension croissante des domaines et à ces nouveaux équipements. Les partisans de la hausse des investissements font remarquer qu'il faut investir plus que dans d'autres branches pour rester concurrentiel sur ce marché âprement disputé.
On observe actuellement trois tendances dans les régions de montagne françaises. On constate d'une part l'émergence de domaines skiables toujours plus grands, issus du regroupement de stations. C'est le cas de Paradiski, entre Les Arcs et La Plagne, qui annonce 425 kilomètres de pistes de ski. Dans le même temps, certaines stations connaissent un développement massif dans d'autres régions. Ainsi Gourette, dans les Pyrénées, où a lieu le plus important projet d'extension jamais réalisé. 43 millions d'euros sont prévus pour étendre le domaine skiable de 10 hectares, doubler quasiment le nombre de canons à neige et aménager 13 nouvelles remontées mécaniques qui devraient attirer de nouveaux visiteurs. De plus, les canons à neige seront utilisés à des altitudes toujours plus élevées. Alors que l'objectif initial était d'assurer un certain enneigement dans les fonds de vallée, la neige artificielle monte de plus en plus haut en altitude. L'enjeu est également de prolonger la saison : certains représentants de stations de ski ouvriraient volontiers les pistes dès la Toussaint. Ce serait là, selon eux, la seule façon d'augmenter le nombre de nuitées, actuellement en stagnation.
Sources et infos : www.tourisme.equipement.gouv.fr/fr/z2
sports/remontees_mecaniques.jsp (fr), Le Monde, 15.12.2004 www.lemonde.fr/web/article/0, href="mailto:1-0@2-3228">1-0@2-3228,36-390998,0.html (fr)
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter