Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La libéralisation des services publics aggrave la polarisation spatiale dans l'espace alpin suisse

Une auto postale en montagne

Une auto postale en montagne © www.postauto.ch

Une nouvelle étude du Programme national suisse de recherche PNR 48 "Paysages et milieux de vie des Alpes" indique que la libéralisation des services publics aggrave les inégalités entre centres et périphéries au sein de l'espace alpin. Un sondage mené auprès de 1385 entreprises situées dans des cantons de montagne de Suisse a montré que les entreprises des régions périphériques se sentent désavantagées en raison de l'orientation toujours plus commerciale de la Poste, des télécommunications, des transports publics et de l'électricité et qu'elles constatent les impacts négatifs directs de cette situation.
Par contre, les entreprises sises dans les centres des régions de montagne ne perçoivent guère de désavantages. De plus, les grandes entreprises ont tendance à être disposées plus favorablement que les PME à l'égard de la libéralisation car elles peuvent répondre à une plus grande demande. Alors que la plupart des entreprises voient un avantage au processus de libéralisation dans le domaine des télécommunications, l'ouverture du marché postal est jugée particulièrement négative.
Les cantons montagnards sont confrontés à un double défi. Il faudrait d'une part assurer un lien optimal des centres de montagne aux centres du reste de la Suisse. D'autre part, il s'agirait d'accorder davantage d'attention au développement des régions périphériques. Une stratégie définissant des objectifs spécifiques selon les régions contribuerait à relever ce défi. Source et infos : www.pnr48.ch/projets/projects_detail (fr); Thierstein, A. (2004) Liberalisierung öffentlicher Dienstleistungen. Bern.
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter