Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Préparer les Alpes à l'avenir - Lancement du projet "Avenir dans les Alpes"

Dans le cadre de la Semaine alpine 2004 de Kranjska Gora, en Slovénie, la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) a présenté son nouveau projet "Avenir dans les Alpes". Il s'agit d'un projet de vaste envergure dont le but est la promotion d'un développement viable dans l'espace alpin.
Avec ce projet, la CIPRA souhaite accélérer la mise en œuvre du développement durable dans les Alpes, dans le sens de la Convention alpine. "Avenir dans les Alpes" se déroule sur une période de trois ans et demi. Ce projet est devisé à 2,4 millions d'euros. Il s'étend à tout l'Arc alpin, de Nice en France à Maribor en Slo-vénie.
Le projet "Avenir dans les Alpes" s'adresse aux personnes, aux entreprises et aux institutions qui décident de l'avenir des Alpes par leur travail quotidien. Il s'agit de les engager à constituer un réseau pour échanger des connaissances et des informations, de leur donner accès à des connaissances pratiques et de les soutenir dans le cadre de projets novateurs.
Le projet rassemble des savoirs actuels issus de la recherche et de la pratique, les évalue et leur donne une forme permettant une utilisation efficace par les acteurs concernés. Pour distribuer ces connaissances, des agriculteurs peuvent par exemple participer à un atelier de travail et échanger des idées sur les possi-bilités d'obtenir un revenu suffisant en continuant à pratiquer leur métier dans les Alpes. Les informations décisives seront publiées dans un 3ème Rapport sur l'état des Alpes. Dans le cadre de l'application de ces savoirs, des entreprises touristiques travaillant selon les principes du développement durable peuvent notamment participer à une "Entreprise Alpes" qu'il est prévu de créer dans le cadre du projet.
Le défi pour le projet "Avenir dans les Alpes" consiste à créer des plates-formes permettant aux acteurs et actrices d'intensifier leur collaboration au-delà des frontières nationales et linguistiques. Ce projet entend faire progresser l'échange interactif entre la pratique, la science, l'administration, les ONG et la politique, et ce dans les quatre principales langues alpines.
L'institut fédéral de recherche du WSL assurera le suivi scientifique du projet, dont le financement est garanti par la Fondation MAVA pour la protection de la nature à Montricher/CH.
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter