Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Pollution atmosphérique due aux transports dans les Alpes

Les chiffres sur les mesures de qualité de l'air font parfois l'objet d'interprétations menant à des conclusions farfelues : les chiffres actuellement à disposition à Chamonix et en vallée de la Maurienne montrent que l'absence de camions dans la vallée de Chamonix depuis l'accident du tunnel du Mont Blanc n'a pas d'effet positif sur la qualité de l'air et le passage du double de camions dans la vallée de la Maurienne n'a pas d'effet négatif.
Ces mesures respectent techniquement les standards de relevés. Elles ne peuvent cependant être interprétées correctement que si l'emplacement des appareils de mesures sont idoines et si elles sont pondérées par des facteurs tels que la météorologie locale.
Durant la fermeture de l'autoroute du Gotthard pour cause d'avalanches (18 au 26 février 1999), le trafic nord/sud sur l'axe du Gotthard a été dévié vers l'axe du San Bernardino. Sur l'axe du Gotthard, les concentrations d'oxydes d'azote (NOx) ont diminué de moitié aux abords des routes. Dans des zones plus éloignées de l'autoroute, une diminution globale de un quart a été enregistrée. A l'inverse, sur l'axe du San Bernardino, des valeurs significativement plus élevées que la normale ont été mesurées : le taux d'oxydes d'azote a pratiquement doublé.
Lors de la réunion de l'ITE (Initiative Transport Europe) à Chamonix au début mars 2000, les associations ont demandé à Mme Voynet, Ministre de l'Environnement, présente lors de cette Conférence, de mettre en place un Observatoire des transports en montagne (Alpes et Pyrénées), à l'instar de l'observatoire associatif qui vient d'être institué après le naufrage de l'Erika pour les transports maritimes. La création de cet observatoire constitue un élément central pour le contrôle de l'efficacité des mesures prises dans la politique des transports et pour l'information du public et devrait déjà exister depuis longtemps dans tout l'Arc alpin dans le contexte de la Convention alpine.

Source: CIPRA Info 56, www.cipra.org/fr/alpmedia/publications/883
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter