Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Protéger les plus importantes régions naturelles des Alpes

Depuis le 9 février, les représentants de 187 états sont rassemblés à Kuala Lumpur en Malaisie pour mettre au point des actions de conservation de la diversité biologique mondiale. L'un des principaux sujets de cette conférence des Nations Unies est la protection des écosystèmes montagnards. A cette occasion, le WWF présente une étude qui identifie les 23 plus importantes régions naturelles des Alpes.
Cette étude a été réalisée par le WWF, la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA), le Réseau Alpin des Espaces Protégés et le Comité Scientifique International de Recherche Alpine, avec le soutien d'une centaine d'experts, membres de 90 institutions. Elle se base sur une analyse des principaux habitats des mammifères, des oiseaux, des amphibiens, des reptiles, des insectes et des plantes ainsi que des écosystèmes d'eau douce.
Cette étude est un exemple d'application de la Convention sur la diversité biologique dans les grandes régions de montagne et une contribution à la mise en œuvre de la Convention alpine. Les zones identifiées ne sont pas censées être totalement protégées, mais des mesures de développement durable, adaptées aux contextes locaux seront mises en place en collaboration avec les groupes intéressés.
Les éditeurs de l'étude appellent les participants à la conférence des Nations Unies à accepter le plan d'action présenté pour la conservation de l'ensemble des régions de montagne du monde.
Les institutions et les personnes qui travaillent dans le domaine de la biodiversité dans l'une des 23 régions identifiées sont invitées en un "call for participation" à prendre part à l'élaboration et à la mise en œuvre d'un plan d'action pour la conservation de la biodiversité.
Etude (pdf, 2737 kb) : www.cipra.org/fr/alpmedia/nouveautes
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter