Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Des initiatives populaires en faveur du protocole «Transports»

Trois initiatives populaires, militant à différents niveaux pour la mise en œuvre du protocole «Transports», ont aussi pris la parole lors de la Conférence annuelle de Salzbourg.
En Autriche, l'initiative populaire du Transitforum Austria (tfA) s'engage pour réduire les nuisances dues au transit dans l'espace alpin. Elle organise des campagnes d'information, des manifestations et des blocages d'autoroutes, afin d'inciter la population à s'engager activement pour la préservation de son espace de vie et à faire pression sur les autorités. Le groupe de Zederhaus a informé les participant- e-s de la conférence des nuisances causées par l'autoroute des Tauern, lors d'une excursion sur place. Fritz Gurgiser, porte-parole du tfA, a demandé, lors du débat public qui s'ensuivit, que les problèmes de transit soient résolus à la source et pas là où ils causent des dommages durables et irréparables. Informations complémentaires sous : www.transitforum.at.

En Suisse, l'Initiative des Alpes, qui obtint l'adjonction de l'article sur la protection des Alpes dans la Constitution fédérale suisse, en 1994, s'engage sur le plan politique pour que la Confédération prenne des dispositions concrètes en faveur d'un transfert du trafic de marchandises sur le rail. Son président, Fabio Pedrina, a présenté une des initiatives de l'association lors de la conférence : la bourse du transit alpin. Dans le cadre de cette bourse, un nombre fixé à l'avance de droits de transit à travers les Alpes est vendu aux enchères sur Internet. Ce nombre est fixé sur la base de critères techniques (prévention des accidents) et environnementaux (protection de l'écosystème alpin et de la population résidente). Outre une prévention des bouchons, cette formule permettrait d'obtenir une réduction du trafic des poids lourds par des moyens propres à l'économie de marché. Informations complémentaires sous : www.alpeninitiative.ch.

Le Forum interrégional pour le développement durable TRANSFORM travaille à la mise en œuvre transfrontalière de la Convention alpine dans la région du Rhin alpin (Autriche/Liechtenstein/Suisse). Dans son exposé, le président autrichien du TRANSFORM, Andreas Postner, a demandé une plus grande prise en compte des aspects économiques dans la future politique des transports. Il a par exemple montré qu'il fallait compter avec une période d'amortissement d'une cinquantaine d'années pour les projets d'infrastructure prévus dans la vallée du Rhin. Or, des analyses scientifiques nous apprennent qu'à ce moment-là les stocks de carburants fossiles seront épuisés. On investit donc dans une technologie de transport qui n'a aucun avenir ! Informations complémentaires auprès d'Andreas Postner (archipost@aon.at).
Source : CIPRA-Info 70 www.cipra.org/fr/alpmedia/publications/698
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter