Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Petites centrales hydrauliques

Depuis quelques années, on assiste en Italie, et notamment dans le Piémont, à un véritable boom de l’utilisation de l’eau dans la production d’électricité. Par rapport aux années précédentes, les concessions d’énergie hydraulique se sont multipliées dans la province de Cuneo (Coni).
Par le passé, les demandes de concession étaient présentées à une commission technique interdisciplinaire qui rendait un avis indépendant. La province a malheureusement décidé qu’elle pouvait se passer de l’expertise de cette commission. A l’heure actuelle, env. 90 concessions sont en cours d’autorisation et certaines centrales ont déjà été construites ou sont en construction, ce qui a des conséquences considérables sur le paysage et l’environnement.
Le grand nombre de petites centrales hydrauliques pose un problème particulier. Si l’on ne met pas un terme à leur expansion excessive, le régime des eaux des vallées et, avec lui, les derniers écosystèmes encore pratiquement intacts, subiront des dommages irréversibles. On avance souvent l’argument de la production d’énergie pour justifier ce sacrifice environnemental ; mais cette dernière est totalement négligeable et sans commune mesure avec les dommages infligés. Par ailleurs, dans le cas de ces centrales, aucun bassin d’égalisation d’afflux, qui pourrait garantir une quantité d’eau minimum dans
les rivières, n’est prévu. L’énergie hydraulique est bien entendu une source d’énergie écologique et renouvelable, mais il faut mettre un frein à son exploitation sans limites et à la destruction de la nature.
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter