Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Succés

2017: Un projet jeunesse de la CIPRA récompensé

Le « Youth Alpine Express » aide des jeunes à s’engager sur la voie d’une vie soutenable. Ce projet qui fait de modèles de voyage vertueux une véritable aventure vient d’être récompensé par un Energy Globe Award. En savoir plus

2015 : Un succès pour la protection des paysages

 © Claude Le Pennec

L’aménagement controversé d’une ferme éolienne à Sattelberg sur le Brenner a été refusé en deuxième et dernière instance par le Conseil d’Etat de Rome. C’est un grand succès pour les associations dédiées à l’environnement - entre autres CIPRA Tyrol du Sud - et aux Alpes qui, de part et d’autre du Brenner, ont attaqué la construction en justice. En savoir plus

Avril 2015: Le Kalkkögel est sauvé

Le Parlement régional du Tyrol a rejeté le projet d’aménagement de la zone de tranquillité du « Kalkkögel ». Le projet prévoyait la construction d’une liaison entre les stations de Schlick et d’Axamer Lizum, qui aurait traversé la zone de tranquillité. CIPRA Autriche s’est engagée depuis 2010 pour la protection du Kalkkögel et a notamment constaté que le projet était contraire à la Constitution autrichienne et à la Convention alpine. En savoir plus

2014 : un projet climatique slovène fait école

En 2010, quatre communes slovènes ont soumis un projet dans le cadre du programme climatique pour les communes dynAlp-climate, conçu par la CIPRA. Leur idée d’école dans la forêt a connu un vif succès et fait des émules dans toute la Slovénie. Un réseau d’écoles enseigne aujourd’hui dans la forêt comment protéger concrètement le climat et la nature. En savoir plus

17 septembre 2014 : la Vallée alpine du Rhin remporte le Prix de la mobilité

(c) VCÖ-www.weissphotography.at

Le Vorarlberg, le Liechtenstein et le Canton de Saint-Gall ont montré ces trois dernières années avec le projet Alpstar comment inciter les migrants journaliers à prendre le train, le bus ou le vélo pour se rendre au travail. Leurs efforts ont été récompensés par le Prix de la mobilité du Club des Transports autrichien (VCÖ). Les activités ont été coordonnées par CIPRA International et l’Institut de l’Énergie du Vorarlberg. En savoir plus

La CIPRA se lance dans une grande randonnée

Depuis 2014, CIPRA International en a pris la coordination en charge, afin de poursuivre le développement de l’offre tout en l’enrichissant avec les thèmes du développement durable. En savoir plus

10 octobre 2013 : la CIPRA s’adresse aux jeunes

Onze jeunes femmes de tout l’Arc alpin ont présenté leurs visions le 10 octobre 2013 devant les délégués de la CIPRA réunis à Bolzano/I : les onze membres fondatrices du Conseil des Jeunes de la CIPRA. D’autres jeunes intéressés les ont depuis rejointes. Ensemble, ils développent des idées, proposent des solutions aux grands enjeux des Alpes, conseillent les organes de la CIPRA et s’entraînent au travail en réseau et à la communication. En savoir plus

2013 : dix ans de partenariat avec les Villes des Alpes

(c) Bad Aussee

La CIPRA gère depuis dix ans le secrétariat de l’association « Ville des Alpes de l’Année ». Les réactions des responsables des villes sont enthousiastes : « La coopération avec la CIPRA nous a permis de développer notre association, de professionnaliser notre travail et de constituer un solide réseau de villes », déclare entre autres Colette Patron, ex-Présidente de l’association et ex-adjointe au maire de Gap/F. En savoir plus

5 mars 2012 : le Parlement des Jeunes décolle avec la CIPRA

Depuis 2012, la CIPRA et le Parlement des Jeunes de la Convention alpine (YPAC) font œuvre commune. La CIPRA épaule les enseignants responsables de l’organisation de la session, soutient les jeunes en matière de communication et les met en réseau avec les représentants de la politique alpine. La CIPRA aide aussi les jeunes à présenter leurs revendications aux élus au-delà des sessions du Parlement, et leur permet ainsi de s’impliquer dans la construction du développement durable dans les Alpes.

Les premiers succès sont là : les délégations sont invitées régulièrement à présenter leurs attentes à des organes politiques. Un groupe d’anciens parlementaires a fondé en Autriche l’organisation PEGNA. En savoir plus

Septembre 2012 : SemaineAlpine : Jeu d’équipe réussi

Avec près de 400 participants, la deuxième SemaineAlpine organisée en Suisse dans le Valposchiavo/CH a été un plein succès. La CIPRA a mis sur pied l'évènement international avec six autres organisations. De plus, elle et a invité 120 jeunes de tous les pays alpins dans la localité suisse. Ils se sont exprimés sur le thème de la conférence, les  « Alpes renouvelables », par le biais de musique, de clips vidéos, de sketchs, de positions publiques et d’entretiens personnels. En savoir plus

2012 : Prix de la durabilité pour la CIPRA

La CIPRA récompensée aux Pays-Bas pour son engagement en faveur de la durabilité : le plus grand Club alpin hors des Alpes décerne le prix de la durabilité 2012 à la Commission Internationale pour la Protection des Alpes. Appelés à voter en ligne, les membres du Club hollandais d'alpinisme et d'escalade NKBV ont décerné le prix de la durabilité 2012 à la CIPRA. Cette récompense couronne des années d'efforts au service de la vie dans les Alpes et de l'équilibre entre l'homme et la montagne. Chaque année, plus d'un million de touristes néerlandais se rendent dans les Alpes. La NKBV compte 55 000 membres.

Été 2011 : sept territoires construisent le réseau écologique transalpin

Avec la clôture du projet Econnect, dont la CIPRA était partie prenante, l’idée qu’il ne suffit pas de conserver la biodiversité dans les zones protégées s’est définitivement ancrée dans les Alpes : les échanges entre les espaces protégés sont indispensables. Portés par un large consortium et par une démarche définie en commun, sept « territoires pilotes » mettent en place des mesures pour relier les habitats de la faune et de la flore au-delà des espaces protégés. Les efforts engagés par la CIPRA pour mettre en route le projet Econnect et l’Initiative Continuum écologique portent ainsi leurs premiers fruits et ouvrent la porte à d’autres activités sur ce thème.

2011 : climalp – Regarde, apprends, construis !

Comment fonctionne une maison passive ? Comment y vit-on, comment y travaille-t-on ? D’où proviennent les matériaux ? Représentant(e)s des communes, architectes et amis de l’architecture reçoivent des réponses à ces questions dans le cadre des voyages d’étude climalp de la CIPRA. De nombreux participants de tous les pays alpins ont pris connaissance des avantages de  la construction efficiente en énergie lors de conférences et d'excursions. Construire en bois local préserve l'environnement et renforce l'économie locale. Des copieurs se trouvent dans la commune française de Saint Martin de Belleville. Motivée par un voyage d'étude climalp, la nouvelle garderie répond au label Minergie. En savoir plus

2010 : Prix d'architecture « Constructif »

Le gouvernement de la Principauté du Liechtenstein a lancé pour la première fois au printemps 2010 le Prix d'architecture « CONSTRUCTIF », co-initié par la CIPRA et doté de 50.000 €. Les trois lauréats ont été désignés par un jury international. Au total, plus de 200 projets ont été déposés, parmi lesquels sont ressortis 25 projets lauréats et projets ayant obtenu un prix de reconnaissance. Cette collection à large spectre de bâtiments durables provenant de l’espace alpin va être présentée au public grâce à une exposition itinérante. La revue « Hochparterre » a en outre publié en plusieurs langues, dans un numéro spécial, les lauréats et les projets nominés. A l'échelle des Alpes, le nombre de lecteurs dépasse les 60 000 personnes. En savoir plus

2/3.06.2009 La conférence climatique de Bolzano lance des signaux à la politique et à la population

Avec environ 200 participants, la conférence «Tête froide sous l'effet de serre» organisée les 2 et 3 avril 2009 à Bolzano/I a été un plein succès. Les interventions et les exemples proposés ont livré des pistes pour aborder la vaste question du changement climatique. CIPRA International a organisé la conférence dans le cadre de son projet climatique cc.alps, en coopération avec la ville de Bolzano.

11.07.2008 Mise en œuvre des connaissances

Deux grands projets indépendants sont nés autour des thèmes du projet «Avenir dans les Alpes» et des connaissances recueillies : DYNALP2, un programme de financement de projets pour les communes, et NENA, un projet Interreg pour la mise en place d'un réseau d'entreprise à l'échelon alpin.

Octobre 2008 Prix Gambrinus «Giuseppe Mazzotti»

Le 3ème Rapport sur l'état des Alpes publié par la Commission Internationale sur la Protection des Alpes CIPRA basée à Schaan/FL a reçu un prix de reconnaissance du Premio Gambrinus «Giuseppe Mazzotti». Le jury éminent de ce prix de littérature italienne s'est félicité en particulier que la CIPRA ne se contentait pas dans sa publication de pointer du doigt les problèmes, mais qu'elle présentait également des solutions mises en oeuvre avec succès.

09.11.2006 La CIPRA veut faire des Alpes une région modèle pour la protection du climat

Sous l’impulsion de la CIPRA, les parties contractantes de la Convention alpine – États alpins et Union européenne – ont décidé en 2006, lors de la IXème Conférence alpine à Alpbach/AT, d’élaborer un Plan d’action pour lutter contre le réchauffement climatique. La CIPRA a suivi d’un œil critique le processus d’élaboration, fait des propositions et mené un travail de persuasion. Pourtant, le Plan d’action climat adopté lors de la Xème Conférence alpine à Evian/F en 2009 n’a pas répondu aux attentes ; il pêche en particulier par un manque d’objectifs concrets, d’échéances et de précisions sur le financement.

La thématique a été reprise ailleurs : dans le cadre du projet Alpstar, 13 partenaires ont lancé de 2011 à 2014 une série d’activités expérimentales visant à réduire effectivement les émissions de CO2 dans les Alpes. La CIPRA a coordonné pour le Canton de Saint-Gall et le Liechtenstein les activités du territoire pilote « Vallée alpine du Rhin », en coopération avec l’Institut de l’Énergie du Vorarlberg. Depuis 2010, le Prix d’architecture Constructive Alps récompense et diffuse des projets de construction et de rénovation exemplaires.

06.12.2005 570 projets en lice pour 150 000 euros de prix

Le concours d’« Avenir dans les Alpes » lancé à l’échelle alpine a suscité un écho important. Des particuliers et des organisations des huit pays alpins avaient présenté 570 projets. Ce concours s’adressait aux meilleurs projets en faveur d’un développement durable dans l’espace alpin. Dans le cadre d’Avenir dans les Alpes, la CIPRA a recueilli et récompensé ainsi les idées novatrices déjà mises en œuvre. Trois prix sont revenus à des projets autrichiens (Salzbourg, Tyrol, Vorarlberg), deux à des projets italiens (Frioul, Tyrol du Sud) et un prix est respectivement allé à l’Allemagne, à la Slovénie et à la Suisse. Toutes les contributions au concours figurent.

03.07.2003 Création de l’Alliance des villages de montagne d’Asie centrale

L’« Alliance des villages de montagne d’Asie centrale » a été fondée le 22 juin sur le modèle du réseau de communes « Alliance dans les Alpes », à Douchanbe, capitale du Tadjikistan. Cette réunion était déjà la deuxième conférence organisée en Asie centrale sur ce thème, après celle du mois de septembre de l’année dernière, qui s’était tenue dans la capitale kirghize, Bichkek. La fondation de cette Alliance s’est faite en collaboration avec CIPRA International. En savoir plus

Janvier 2003 Alp Web Award du Club alpin italien

Le service d'information alpMedia a apporté le prix de l’ « Alp Web Award 2002 » à la CIPRA. la devise du prix est « Les montagnes sur Internet ». Le prix a été attribué par la section « Cervignano del Friuli Giusto Gervasutti » du Club alpin italien. Les sites candidats sont proposés par des utilisateurs d’Internet. Après une première sélection, un jury de spécialistes dans les domaines de la communication, du marketing, du design, de l’art et de la technique a désigné les lauréats.

01.01.2003 Création du Secrétariat permanent de la Convention alpine

Pendant longtemps, la CIPRA a appelé de ses vœux la création d’un Secrétariat permanent de la Convention alpine. Les participant-e-s à la 7ème Conférence alpine de Merano/I en 2002 ont enfin adopté une résolution qui demandait aux ministres de l’environnement des Etats alpins et à la commissaire de l’UE de doter sans plus tarder la Convention alpine d’un Secrétariat permanent. Le 01.01.2003, un Secrétariat permanent a été établi, avec un siège à Innsbruck et une antenne à Bolzano. En savoir plus

23.11.2001 La CIPRA reçoit le Grand Prix Binding

Le conseil d’administration du Prix Binding pour la protection de la nature et de l’environnement décerne chaque année cette distinction, conformément au vœu de ses fondateurs, Sophie et Charles Binding. En 2001, c’est la CIPRA qui s’est vu remettre ce prix pour ses impulsions et ses prestations exemplaires en faveur de la protection de la nature et de l’environnement : « En hommage à l’engagement à l’échelle alpine de cette organisation non-gouvernementale en faveur de la protection et du développement de l’Arc alpin au cours des 50 dernières années. On doit à la CIPRA des initiatives capitales en vue d’amener des développements durables dans les Alpes. »

1998 Etoile d’or de l’„European Federation of the Associations of Tourism Journalists“ à la CIPRA

Peu après avoir appris qu’elle était lauréate du « Prix de l’Environnement TUI », la CIPRA s’est vu annoncer par la « Fédération Européenne des Associations des Journalistes de Tourisme » (FEDAJT) que celle-ci avait décidé de lui décerner son « Etoile d’or » de l’année. Fondée en 1993, la FEDAJT est une association internationale regroupant 800 journalistes de tourisme de huit pays, et dont le siège est en Belgique. Ce prix récompense chaque année les efforts entrepris en faveur d’un développement durable dans le domaine du tourisme.

1998 Le Prix de l’Environnement du TUI pour la CIPRA

En décernant son Prix de l’environnement à la CIPRA, la TUI récompense les activités de longue date et internationales déployées de la CIPRA pour la protection et le développement durables des Alpes. Le travail engagé, indépendant et intégré de la CIPRA en faveur de la Convention alpine et de sa mise en œuvre, dans un esprit d’indépendance et d’intégration, ainsi que la création du Réseau de communes « Alliance dans les Alpes », ont joué un rôle prépondérant dans cette décision.

1997 Le réseau de communes „Alliance dans les Alpes“ devient une association à part entière

Mettre en œuvre la Convention alpine de manière exemplaire sur le plan communal, tel est l’objectif qui a présidé au lancement du réseau de communes   « Alliance dans les Alpes » en 1996. CIPRA International a effectué un suivi de la phase pilote, étendue sur deux ans, et a donné des impulsions décisives au réseau de communes jusqu’à la fin 1997. Lors de l’assemblée annuelle de la CIPRA, à Bovec/Sl, le réseau de communes a reçu le statut d’association indépendante. En savoir plus

1995 Prix de l’environnement en or de la Communauté de travail des pays alpins

A l’occasion de sa 26ème Conférence, la Communauté de travail des pays alpins décerne à la CIPRA le Prix de l’environnement en or « en reconnaissance du travail effectué pour la création et le suivi de la Convention alpine ». Extrait de l’allocution :  « Par son projet, la CIPRA a soutenu la recherche appliquée sur les Alpes et le développement durable dans l’espace alpin, dans le cadre d’une coopération internationale. La CIPRA a contribué à mieux faire comprendre le système alpin et les atteintes faites par l’homme. Elle a créé ainsi des conditions fondamentales pour la détermination de mesures effectives permettant de tirer durablement profit des richesses de l’espace alpin à même de lui assurer un développement durable...  »

Convention Alpine

1991: Signature de la Convention alpine

La Convention alpine — un sommet gravi dans l’histoire de la CIPRA : « La tâche certainement la plus importante de la Commission pour la protection des Alpes doit être d’élaborer une Convention alpine internationale et de veiller à son acceptation par les pays concernés ». Cette phrase figure dans les documents préalables à la fondation de la CIPRA, datés de 1951. Quarante années d'information, de persuasion et de motivation étaient nécessaires, jusqu’au 7 novembre 1991, à Salzbourg où une « Convention pour la protection des Alpes (Convention alpine) » a été signée par les ministres de l’environnement des pays alpins et le commissaire à l'environnement de l'UE.