Outils personnels

  Filtres de recherche  

Infrastructures et ressources

© Frank Schultze/Zeitenspiegel

Comment planifier des infrastructures ?

Avant de planifier une infrastructure telle qu’une voie de circulation, il convient de se poser certaines questions : quel est le cadre juridique? A-t-on le droit, par exemple, de construire un tunnel, et le cas échéant, où ? Se pose ensuite la question du calendrier : certains aménagements sur les réseaux de transport, tels que les chicanes pour ralentir la circulation, peuvent être réalisés rapidement ; en revanche d’autres, comme un tunnel, nécessitent plusieurs années voire décennies de planification et de réalisation. Il est nécessaire, également, de connaître la géologie et les particularités des milieux naturels, afin d’évaluer l’impact sur les habitats des animaux et des plantes ainsi que sur les risques naturels.

C’est un fait : chaque nouvelle infrastructure consomme des ressources, qu’elles soient foncières, énergétiques ou paysagères. Nous occupons aujourd’hui trois fois plus d’espace que nos grands parents, il y a cinquante ans. L’étalement urbain entraîne un besoin accru d’infrastructures, telles que des canalisations et des routes. La consommation de foncier engendre la consommation de foncier.

Une utilisation économe du foncier représente donc un élément essentiel de la planification. Un „recyclage“ ingénieux de terrains déjà bâtis, pour leur allouer un nouvel usage, offre des possibilités intéressantes. Une approche intercommunale de l’aménagement du territoire aide les communes à tirer profit de synergies et à économiser les ressources. La densification urbaine et l’utilisation maximale du potentiel de chaque terrain, notamment en relevant la hauteur des bâtiments, sont d’autres solutions pour économiser la ressource foncière.

> Informations complémentaires