Outils personnels

  Filtres de recherche  

Communiqués

Renforcer la participation des jeunes dans les Alpes

Des responsables politiques et administratifs de tous les pays alpins se sont réunis à Bolzano pour discuter de la participation des jeunes. © EURAC

Comment impliquer plus fortement les jeunes dans les processus politiques ? Le projet transalpin GaYA se penche sur cette question. Le premier séminaire sur la participation des jeunes a eu lieu fin juin 2017 à Bolzano.

De nombreux jeunes des Alpes quittent leur commune par manque de perspectives d’emplois pour tenter leur chance dans les centres économiques. La participation politique des jeunes est elle aussi souvent peu développée dans les territoires alpins. Le projet GaYA (Governance and Youth in the Alps), intervient dans ce domaine. L’objectif est d’impliquer plus fortement la jeune génération dans les structures politiques et les processus de décision pour leur permettre de co-construire le développement de leur commune. Un séminaire sur la participation des jeunes dans l’Arc alpin organisé le 29 juin 2017 à  Bolzano/I, a marqué la première étape de ce projet de deux ans.

Étude comparative dans les territoires alpins

Bien que leur participation politique soit essentielle, les jeunes sont difficiles à atteindre et à mobiliser. On a donc besoin de méthodes innovantes qui intègrent les réalités de la vie des jeunes et permettent de les atteindre par le biais d’idées créatives et attrayantes. Telle est la conclusion d’une analyse comparative réalisée dans tous les pays de l’Arc alpin par Eurac Research dans le  cadre du projet GaYA, qui a été présentée à l’occasion du séminaire. 48 territoires alpins ainsi que le Liechtenstein et la Slovénie ont participé à l’enquête sur les innovations démocratiques et la participation des jeunes. 30 communes ont déjà mis en place des modèles participatifs particulièrement innovants. La ville de Dornbirn/A, par exemple, réunit avec des initiatives telles que le « Café des générations » des jeunes et leurs aînés. Ou encore la commune de Mals dans le Tyrol du Sud, où la population participe à l’élaboration du budget et est invitée à soumettre ses propres idées.

La volonté politique existe

À la fin de la rencontre, des élus, des représentants de l’administration et des responsables jeunesse ont discuté les résultats et échangé leurs expériences. Tobias Stecher, responsable jeunesse dans le Haut Val Venosta/I, dresse un bilan positif : « L’atelier a montré qu’il existe une volonté politique de la part des administrations de faire bouger les choses dans ce domaine ». Le sénateur Francesco Palermo de Bolzano souligne lui aussi la pertinence de la thématique et demande une véritable volonté politique pour la participation des jeunes, car « sans participation les décisions politiques ne sont pas ressenties comme légitimes. »

Plus d’infos sur la participation des jeunes et sur les initiatives telles que le Parlement des Jeunes de Lausanne/CH ou les conseils de jeunes du territoire de Traunstein/AT dans la vidéo du projet GaYA : https://youtu.be/_9nGeAssVHc

Download Comparative report “democratic innovation and participatory democracy in the alpine area”(en): www.alpine-space.eu/projects/gaya/en/project-results/comparative-report

 

Pour toutes questions, prière de contacter :

Maya Mathias, Mitarbeiterin Kommunikation CIPRA International, +423 237 53 03, maya.mathias@cipra.org

Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.