Outils personnels

  Filtres de recherche  

Communiqués

La CIPRA réclame des emplois respectueux du climat

Un territoire indépendant des importations énergétiques dispose d’une plus grande liberté de décision, renforce son économie locale et participe activement à la lutte contre le dérèglement climatique. Pour mettre en œuvre la vision de l’autosuffisance énergétique, les territoires alpins ont besoin avant tout de clairvoyance, d’une volonté forte, d’engagement et de conditions politiques adaptées. Lors de sa conférence annuelle à Bovec/SI, la CIPRA a adopté sept revendications sur l’autosuffisance énergétique.

Pour atteindre leurs objectifs en matière de lutte contre le changement climatique, les pays alpins doivent réduire de façon drastique leur consommation d’énergie et augmenter la part des énergies renouvelables. Les Alpes ont un fort potentiel dans ce domaine. La volonté d’initier un tournant énergétique donne un élan à la vision de l’autosuffisance énergétique : en Autriche, par exemple, le Land du Vorarlberg a décidé d’atteindre l’indépendance énergétique d’ici à 2050. D’autres régions ont des objectifs similaires (voir liste en annexe). La Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) en fait le constat : un territoire qui s'engage sur la voie de l’autosuffisance énergétique transforme radicalement son visage et ses structures, au bénéfice de l'environnement, de sa propre économie et de la société.

Mais de quoi les territoires ont-ils besoin pour pouvoir assumer leurs responsabilités vis-à-vis du climat et de l’économie locale ? En premier lieu de fonds publics qui encouragent les initiatives locales et permettent de créer des emplois dans le domaine de la lutte contre le changement climatique. C’est l’une des sept revendications adoptées la semaine dernière par la CIPRA, organisation qui regroupe plus de 100 associations issues de tous les pays de l’arc alpin, lors de sa conférence annuelle à Bovec, en Slovénie. Ces revendications sont issues du rapport de synthèse « Territoires autosuffisants en énergie » publié dans la série des « Compacts CIPRA » (voir www.cipra.org/fr/cc.alps/resultats/compacts).

Un territoire engagé sur la voie de l’autosuffisance énergétique crée des emplois : l’agriculture et la filière bois profitent de l'exploitation des matières premières locales, et les entreprises spécialisées dans les techniques énergétiques, l’isolation thermique et le bâtiment trouvent de nouveaux débouchés. Une telle démarche renforce l’économie locale. La CIPRA demande donc que les subventions de l’État soient employées de manière à avoir un impact positif sur le climat.

La vision de l’autosuffisance énergétique doit avoir une dimension globale. Il ne suffit pas de miser systématiquement sur les énergies renouvelables : il faut aussi utiliser avec parcimonie et efficacement l’énergie disponible. Dans le domaine des transports, en particulier, un aménagement intelligent du territoire et le développement de modes de déplacement doux comme le vélo ou la marche peuvent permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie.

Pour que l’idée de l’autosuffisance énergétique puisse s’établir, elle doit susciter une large adhésion. La population doit être impliquée dans la démarche, afin que l’autonomie énergétique ne reste pas une notion abstraite, voire menaçante, mais qu’elle soit perçue comme une voie praticable, avec des objectifs clairs et des résultats qui profitent à tous.

Pour la CIPRA, l'autosuffisance énergétique n’est pas essentiellement une question de chiffres, encore moins de repli sur soi. Ce que l’organisation souhaite avant tout, c’est nous sensibiliser à la nécessité de ne pas consommer plus que ce que nous sommes en mesure de produire nous-mêmes. La CIPRA en est convaincue : l’autosuffisance énergétique offre de réelles chances pour les territoires alpins. Ou, pour le dire avec les mots d’Adi Gross, responsable du projet « Avenir énergétique du Vorarlberg » : « Miser aujourd’hui sur les technologies vertes et le changement de société, c’est œuvrer pour la prospérité de demain. »

Les revendications de la CIPRA sont issues du rapport de synthèse « Territoires autosuffisants en énergie » publié dans la série des « Compacts » CIPRA (voir www.cipra.org/fr/cc.alps/resultats/compacts). Elles peuvent être consultées sur www.cipra.org/fr/alpmedia/positions/115.

 

Pour toutes questions, prière de contacter :
Andreas Götz, Directeur de CIPRA International
+423 237 53 53, eMail

Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.