Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Communiqués

Kaspar Schuler : un nouveau renfort pour les Alpes

© Peter Lüthi

Kaspar Schuler prend la tête du secrétariat de CIPRA International à Schaan/LI. Le ressortissant suisse apporte avec lui de longues années d’expérience et de nombreuses compétences dans le domaine de l’environnement, dernièrement en tant que directeur par intérim de Greenpeace Suisse.

Âgé de 59 ans, Kaspar Schuler a œuvré avec succès pour le développement durable dans différentes fonctions : en tant qu’alpagiste, dans le cadre de la Fédération des organisations environnementales grisonnaises, chez Greenpeace ou en tant que consultant en développement organisationnel. Directeur de Greenpeace Suisse pendant de nombreuses années, il a contribué à faire évoluer l’organisation d’un mouvement orienté à l’origine sur des actions spectaculaires en une organisation environnementale reconnue à tous les niveaux.

En prenant la direction de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) basée à Schaan, Liechtenstein, Kaspar Schuler se concentre désormais entièrement sur les Alpes. « Lorsqu’on évolue en montagne, deux comportements sont essentiels : être solidaire au sein de la communauté, et trouver sa propre voie en tant que communauté » souligne Kaspar Schuler. « Je me réjouis de contribuer au développement durable de la région alpine dans ce contexte, qui est aussi un contexte européen. » La diversité de tous les habitants des Alpes, les humains comme les plantes et les animaux est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.

Kaspar Schuler prendra ses fonctions à la tête de CIPRA International en juin 2018. Il succède à Andreas Pichler, qui relève un nouveau défi professionnel au Vorarlberg/A. Originaire du Tyrol du Sud, ce dernier a intégré la CIPRA en 2015 et a contribué de façon significative au développement de l’organisation, en particulier avec l’élaboration d’une nouvelle stratégie et la pérennisation de la situation financière.

« Nous sommes convaincus que Kaspar Schuler saura poursuivre l’excellent travail d’Andreas Pichler et renforcer la position de la CIPRA en tant que moteur d’un avenir soutenable pour les Alpes », déclare Katharina Conradin, présidente de CIPRA International.

 

Pour toutes questions, prière de contacter :

Katharina Conradin, présidente de CIPRA International, +41 79 660 38 66
katharina.conradin@cipra.org

Barbara Wülser, directrice adjointe de CIPRA International, +423 793 0052
barbara.wuelser@cipra.org

Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.