Outils personnels

  Filtres de recherche  

Trame verte de la Vallée du Rhin alpin

(c) Frank Schultze/Zeitenspiegel

Lorsque la coopération transfrontalière ne fonctionne pas, les mesures de protection de la nature, y compris les plus coûteuses, restent inefficaces. Le projet « Trame verte de la Vallée du Rhin alpin » permets d’améliorer la situation dans l’espace transfrontalier entre la Suisse, l’Autriche et le Liechtenstein. Les cantons de St. Gall et des Grisons, le Land Vorarlberg et le Liechtenstein ont décidé dans le cadre du projet de concerter leurs activités pour les mettre en œuvre efficacement par-delà les frontières. Ils ont réussi ainsi à renforcer à long terme le réseau écologique dans la Vallée du Rhin alpin et à concrétiser la vision d’une « trame verte de la Vallée du Rhin alpin ».

La CIPRA a réalisé en 2014 la première phase du projet « Trame verte de la Vallée du Rhin alpin » grâce au généreux soutien de la Fondation Paul Schiller. Les activités ont été intégrées dans le projet transalpin greenAlps, auquel la CIPRA a participé avec le soutien financier du Liechtenstein.

La CIPRA poursuit ses activités autour de la Trame verte de la Vallée du Rhin alpin en coopération avec des acteurs des trois pays limitrophes. L’accent est mis sur le développement d’actions transfrontalières à long terme pour l’aménagement des espaces libres, et sur des activités pilotes destinées à promouvoir la connectivité écologique. En 2015/2016 la CIPRA réalise la reconnexion du Tentschagraben au Rhin alpin avec le soutien financier de la ‘Fondation pour le Futur’ de l’Institut bancaire Liechtensteinische Landesbank. Le projet pilote est mis en œuvre par l’association pour la protection de l’environnement du Liechtenstein LGU et l’association des pécheurs du Liechtenstein. Landesbank.

Mots-clés associés :

alpMonitor