Outils personnels

  Filtres de recherche  

Objectif : qualité de vie

Bien vivre dans les Alpes

Bonheur, satisfaction, bien-être – c’est ce que nous souhaitons tous. Quant à savoir ce que cela signifie réellement, cela dépend largement de valeurs subjectives et de besoins personnels. Certains estiment ne pas pouvoir vivre sans voiture, sans le dernier modèle de smartphone ou la possibilité de partir en avion passer les vacances aux Caraïbes. D’autres ambitionnent une carrière fulgurante, une maison dans la verdure ou un maximum de temps libre.

En revanche, il est primordial que nos besoins élémentaires soient satisfaits en toute priorité. Et ceux-ci sont universels. Il s‘agit en premier lieu d’un environnement intact, de la santé, des contacts sociaux, du droit de participation aux décisions, des droits à l’emploi et à la formation. Ils sont déterminants pour notre bien-être. Des études prouvent même que si les besoins élémentaires sont couverts, la satisfaction n’augmente pas forcément avec l’accroissement du niveau de vie.

Les Alpes offrent une qualité de vie unique, grâce à la richesse de leur patrimoine naturel et culturel. Nombreux sont celles et ceux qui en ont pris conscience, même en dehors des Alpes, et qui n’hésitent pas à élire domicile dans les Alpes ou à y venir en touristes. Il y  a donc télescopage de projets de vie très différents : les autochtones, ceux qui reviennent au pays, les nouveaux venus, les résidents temporaires de diverses générations. Chacun a dans la tête une image des Alpes. Mais quelles Alpes ? Alpes vivantes : refuge de valeurs et de traditions ? Alpes utiles : lieu de villégiature pour les loisirs et le tourisme ? Ou Alpes naturelles : territoire sauvage aux paysages intacts ? Quelle que soit la différence d’approche des uns et des autres, ils se rejoignent dans une vision de l’existence collective dans les Alpes. C’est le ciment susceptible de maintenir la cohésion de cette société de plus en plus variée et morcelée – à condition que les femmes et les hommes prennent conscience de la finitude et de la fragilité des ressources naturelles alpines.

Les champs d’action porteurs d’avenir pour le développement soutenable, et qui concernent toutes les catégories de personnes présentes dans les Alpes sont : le rapport entre la nature et l’être humain, le tourisme, habiter et travailler, comprendre ce qui fait naître et stimule l’innovation sociale, et enfin l’aménagement du territoire.

Sources et informations complémentaires :