Outils personnels

  Filtres de recherche  

Champ d’action: aménagement du territoire

Aménagement du territoire

Les paysages sont marqués par les habitudes, les systèmes de valeurs et l’histoire de leurs habitants. L’aménagement du territoire, où convergent tous les fils, n’est pas un simple outil de planification mais plutôt un processus social.

Dans les Alpes, les êtres humains ont façonné leur environnement de tout temps pour des motifs qui pouvaient être d’ordre fonctionnel, esthétique ou autres. La nécessité d’intervenir de manière ciblée dans l’aménagement de l’environnement naturel, bâti ou social, augmente avec la densité de population, l’étalement urbain, le niveau de vie et la mobilité. Dans l’espace alpin, la problématique est aggravée par la construction de résidences secondaires. Les paysages sont aujourd’hui multifonctionnels. L’aménagement du territoire a pour but de concilier les différents droits d’utilisation. Une entreprise qui ne réussit pas toujours.

Pendant longtemps, l’aménagement du territoire a été un processus technocratique compliqué, à la portée des seuls initiés ou spécialistes. La raréfaction du bien « espace » accroît sa valeur. La population a aussi son mot à dire car la structuration de l’espace a des répercussions sur notre perception, sur nos possibilités de développement, notre bien-être. Les changements démographiques exigent de nouvelles façons d’habiter et de travailler. Ils offrent aussi l’occasion de remettre en question les habitudes et d’essayer du nouveau. Mais les responsables de l’aménagement du territoire sont rarement formés à mener ce genre de démarches participatives.

Une question de démarche

L’espace n’est pas infini, et le paysage ne s’arrête pas aux frontières. Les prescriptions légales relatives à l’aménagement du territoire diffèrent beaucoup entre les pays alpins, ce qui complique parfois la collaboration. Il revient aux Etats, aux régions et aux communes de mieux coopérer. Avec alpMonitor, la CIPRA s’intéresse au champ d’action « aménagement du territoire » et s’interroge : comment pouvons-nous faire usage du foncier avec économie ? Comment protéger les précieux espaces naturels ? Que pouvons-nous faire pour les régions touchées par l’exode ? Quels sont les formats, les appuis et les médiateurs qui permettront d’intégrer toutes les parties concernées et surtout la population dans le processus de planification ?

Sources et informations complémentaires :


Dossier Aménagement du territoire

Vous trouverez plus d’informations dans le dossier web «L’aménagement du territoire dans les Alpes»