Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Positions

Des Alpes sans Jeux Olympiques : Position de la CIPRA

30/11/2016
Des Alpes sans Jeux Olympiques : Position de la CIPRA

CIPRA International demande l'arrêt des candidatures et de l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver dans les Alpes. Les Alpes doivent rester un territoire sans Jeux Olympiques, ce qu'elles sont aujourd'hui depuis huit ans. Dans leur configuration actuelle, les JO d'hiver ne sont ni écologiques, ni socialement acceptables. La CIPRA rejette donc les Jeux Olympiques d'hiver dans les Alpes - et ailleurs - sous leur forme actuelle. Les expériences des dernières décennies montrent que les montagnes ne se prêtent pas à l'organisation de tels méga-événements destructeurs de nature et ruineux. Les résultats des consultations populaires organisées dans les Grisons et à Munich révèlent qu'une grande partie de la population alpine n'est plus prête à accepter le poids des JO d'hiver.

En savoir plus...

Les rivières alpines ne sont pas renouvelables

14/05/2014
Les rivières alpines ne sont pas renouvelables

Vers une stratégie énergétique réellement durable dans les Alpes

En savoir plus...

Solstice dans le tourisme hivernal

08/02/2017
Solstice dans le tourisme hivernal

Le tourisme a apporté la prospérité aux Alpes. Il reste une importante source de revenus pour de nombreux territoires, mais représente aussi des risques. Le tourisme n’a pas la même place ni la même orientation dans tous les pays alpins, mais la hausse des températures et le changement du comportement des touristes imposent partout de nouvelles approches et de nouvelles stratégies. Une transformation socio-économique est nécessaire. Elle devra tenir compte des expériences du passé, de la situation actuelle et des futures potentialités du tourisme.

En savoir plus...

Assemblée générale de la SUERA, novembre 2017: lettre ouverte aux Ministres des Etats alpins

20/11/2017
Assemblée générale de la SUERA, novembre 2017: lettre ouverte aux Ministres des Etats alpins

Dès 2013, sous le mot d'ordre «Une nouvelle solidarité entre les Alpes et les régions environnantes. Document de position de la CIPRA sur une stratégie européenne pour la région alpine », la CIPRA s'est consacrée intensément à la SUERA, et elle a accompagné ce processus avec beaucoup d'engagement. Nous vous adressons la présente lettre en amont de l'Assemblée générale de Munich.

En savoir plus...

L’espace n’est pas infini : lettre ouverte à destination de la conférence des Etats alpins sur l’aménagement du territoire

14/04/2016
L’espace n’est pas infini : lettre ouverte à destination de la conférence des Etats alpins sur l’aménagement du territoire

Au nom de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes CIPRA, nous adressons cette lettre ouverte aux Ministres chargés de l’aménagement du territoire dans les pays alpins Allemagne, Autriche, Italie, France, Slovénie, Liechtenstein, Monaco et Suisse afin de les remercier de leurs efforts en faveur d’un aménagement soutenable du territoire alpin. Nous souhaitons également les faire part de nos attentes particulières en vue de la conférence des Etats alpins sur l’aménagement du territoire qui se tiendra le 18 – 19 avril 2016 à Murnau, Allemagne. Nous demandons aux Ministres de redoubler leurs efforts pour assurer la préservation des espaces et ressources naturelles, base vitale pour la vie dans les Alpes.

En savoir plus...

cc.alps : les revendications de la CIPRA – Le tourisme face au changement climatique

09/03/2011
cc.alps : les revendications de la CIPRA – Le tourisme face au changement climatique

Le changement climatique place le tourisme alpin face à d’immenses défis: il doit en effet s’adapter au changement climatique tout en réduisant son impact sur le climat. Les domaines stratégiques que sont le transport et l’énergie offrent d’importants potentiels de diminution des émissions de CO2. Le tourisme est une branche qui bénéficie de nombreuses subventions. En aidant le tourisme, les services publics doivent contribuer à le faire évoluer dans le sens d’une plus grande durabilité. Dans le cadre du débat actuel sur l’évolution de l’activité touristique, les positions dominantes sont celles des grandes sociétés de remontées mécaniques, principalement axées sur le tourisme lié au ski et sur le maintien du statu quo. Mais en ne misant que sur la neige et le ski, on risque de soutenir une forme de tourisme alpin trop intensive en capital, hautement technique et monostructurelle, qui n’est bonne ni pour le climat, ni pour l’environnement.

En savoir plus...

Vers une nouvelle culture de la mobilité soutenable

05/11/2015
Vers une nouvelle culture de la mobilité soutenable

Position de la CIPRA sur la mobilité des personnes et des marchandises dans les Alpes

En savoir plus...

Appel : Protéger le climat, maintenant !

15/09/2015
Appel : Protéger le climat, maintenant !

Un appel des communes alpines et de leurs habitants aux participants de la COP 21

En savoir plus...

Le transport par cable, accelerateur de beton ?

30/04/2015
Le transport par cable, accelerateur de beton ?

La CIPRA réfléchit depuis sa création aux solutions de transport dans les Alpes les moins génératrices de CO2. C’est la première cause de pollution en montagne.

En savoir plus...