Outils personnels

  Filtres de recherche  

Résultats de recherche

Il y a 254 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément









Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Chauffage à distance à Reit im Winkl par l'exploitation de biomasse - Chaleur fournie durablement par le bois à toute une commune
Construction d'une centrale à biomasse (avec une chaudière de 4'000 kW) dans le cadre d'un projet communautaire (commune et citoyens) pour la localité de Reit im Winkl. Le bois local est utilisé comme source d'énergie.
Rattaché à Bonnes pratiques
Energie solaire et bâtiments publics
Dans le cadre de l' "Agenda21" de la ville, on s'efforce de promouvoir les énergies en aménageant des installations solaires sur des bâtiments scolaires. Une association de soutien a été fondée avec le concours de plusieurs écoles.
Rattaché à Bonnes pratiques
Energie tirée du bois - Centrale au bois de Sonthofen
L'installation de chauffage construite en bordure de la localité fournit de l'électricité à une cinquantaine de bâtiments publics au moyen d'un réseau de distribution de 5 km. Elle consomme exclusivement du bois à l'état natuel issu de l'entretien des forêts et des paysages de la région.
Rattaché à Bonnes pratiques
KlimaHaus – un succès transposable dans d’autres régions que le nord de l’Italie ?
Tout a commencé en 2002 avec la création par Norbert Lantschner, alors directeur de l'Office de l'air et du bruit de la province autonome de Bolzano/I, du label " KlimaHaus/CasaClima ". " Nous sommes arrivés au bon moment avec les bonnes idées ", explique-t-il. Norbert Lantschner a réussi d'emblée à convaincre un certain nombre de maîtres d'ouvrage de construire leur maison selon les directives européennes sur l'efficacité énergétique des bâtiments. Des arguments comme la qualité élevée de l'habitat, les économies d'énergie, les faibles coûts de chauffage et l'augmentation de la valeur des bâtiments ont convaincu ces pionniers de faire ce pas courageux pour l'époque. Les économies de charges annoncées ont suffi, et il n'y a pas eu besoin d'incitations supplémentaires de la part de l'administration, ni de changement des normes. La certification apportait un plus aux maîtres d'ouvrage, en augmentant la visibilité des qualités de la " KlimaHaus ". Aujourd'hui, sept ans plus tard, bien des choses ont changé, et pas seulement pour Norbert Lantschner. Les activités du directeur actuel de l'agence KlimaHaus ont laissé des traces dans le paysage construit de la province de Bolzano. La possibilité d'évaluation et de certification selon les exigences de la " KlimaHaus " garantit au maître d'ouvrage un contrôle par un organisme de certification indépendant, et contribue à créer une plus grande transparence sur le marché de l'immobilier. La classification d'un bâtiment dans l'une des catégories de " KlimaHaus " ne dépend pas seulement du type de construction, mais aussi des économies d'énergie réalisées. Les besoins en énergie du bâtiment sont ainsi identifiables au premier coup d'oeil grâce au label. La certification est rendue visible par une plaquette apposée sur la façade de la maison. Les choses ont aujourd'hui beaucoup évolué. L'intérêt général pour la construction et la rénovation efficientes au plan énergétique, mais aussi les besoins en savoir-faire ont grandi avec la diffusion du label " Klima-Haus " et l'élargissement continu de l'offre de l'agence. L'agence a donc mis sur pied un programme de formation pour transmettre les connaissances nécessaires. Les certificats de formation permettent désormais aux maîtres d'ouvrage de reconnaître les professionnels qui disposent du savoir nécessaire pour la construction d'une maison " KlimaHaus ". Selon l'agence, plus de 4000 participants suivent chaque année des cours de formation pour devenir expert ou experte " KlimaHaus ". Le succès de " KlimaHaus/CasaClima " prouve qu'il est possible de sensibiliser une large part de la population à la réduction des rejets de CO2 dans le secteur du bâtiment à travers l'introduction de nouveaux standards de construction. La réduction de la consommation d'énergie des bâtiments est un objectif qui nous concerne tous. Car, comme l'explique Norbert Lantschner, " l'énergie la plus propre est celle dont je n'ai pas besoin ".
Rattaché à Bonnes pratiques
Une commune modèle en matière d’environnement
Rainer Siegele est toujours en route : pour une réunion du Réseau de communes " Alliance dans le Alpes ", dont il est le président, pour un meeting des commune " e5 " , ou encore pour une manifestation du Pacte pour le Clima. Le maire dynamique et remuant de Mäder/A a mis les choses en mouvement dans sa commune. L'une de ses ambitions est de réduire de façon drastique la consommation d'énergie dans la commune et d'améliorer sensiblement son bilan carbone. Mäder a adhéré dès 1993 au Pacte pour le Climat, et a aujourd'hui atteint les objectifs du Pacte grâce à une série de mesures intégrées dans un concept énergétique pour la commune. L'une des priorités du concept énergétique est de motiver et de former la population à une attitude responsable vis-à-vis de l'énergie. Le journal communal, le " Mäderer Usscheall'r ", présente régulièrement les nouveautés et les activités réalisées en matière d'économies d'énergie. Au moins deux manifestations consacrées au thème de l'énergie sont organisées chaque année. La commune de Mäder se distingue par ses excellents résultats en matière d'économies d'émissions de CO2 : lors de la réhabilitation des bâtiments communaux comme l'école primaire et l'école maternelle, on a opté pour les techniques les plus prometteuses en termes d'économies d'énergie et créant le moins de nuisances pour l'environnement. Le résultat est un centre scolaire et culturel chauffé à plus de 90% par la biomasse. La commune a également vendu des terrains en accordant une remise de prix aux acheteurs qui s'engageaient à construire un bâtiment énergétiquement performant. Elle est aussi présente sur d'autre fronts dans le domaine de l'énergie : depuis le mois de juin de cette année, elle achète uniquement du courant vert produit dans le Vorarlberg. L'installation photovoltaïque communale a été agrandie, et la commune a acheté cinq vélos électriques et une voiture électrique mis à la disposition de la population qui peut les emprunter. Mäder est certifiée par le European Energy Award®Gold. Avec 85% de mesures mises en oeuvre, elle arrive à la troisième place des communes du Vorarlberg, et se place ainsi dans le peloton de tête européen. La politique actuelle a été engagée par le précédent maire, Hildebert Ender. Rainer Siegele a poursuivi sur cette voie avec persévérance et ténacité. Et la population de Mäder s'est manifestement laissée gagner par l'énergie de son maire. La recette pour devenir une commune modèle au plan énergétique ? " Je conseille aux maires de définir un bon concept et d'essayer de convaincre le plus de personnes possible de suivre cette voie avec eux ", déclare Rainer Siegele. Avant de repartir pour la prochaine réunion.
Rattaché à Bonnes pratiques
Dossiers Troff document (with manpage macros)L'énergie face au changement climatique
Ce cahier " compact CIPRA " propose un aperçu des mesures énergétiques prises dans les Alpes en matière d'atténuation et d'adaptation face au changement climatique. La consommation énergétique et la fourniture d'énergie dans les Alpes y sont présentées et traitées par rapport aux différentes stratégies nationales et régionales pour la protection du climat et l'adaptation climatique. L'accent est mis sur la fourniture d'énergie. Vous trouverez d'autres contenus sur ce thème dans les versions en d'autres langues de ce dossier.
Rattaché à Dossiers
Dossiers Troff document (with manpage macros)L'hydroélectricité dans les Alpes
L'hydroélectricité est une énergie renouvelable. La production d'énergie hydraulique ne dégage pas d'émissions et n'a pas d'incidences négatives sur notre climat. De plus, les centrales hydroélectriques produisent de grandes quantités d'électricité à un prix relativement avantageux. Que demander de plus ? Les personnes conscientes des réalités écologiques ne se satisfont pas de ces avantages. En effet, l'exploitation de l'énergie hydraulique entraîne des modifications hydrologiques importantes et des impacts majeurs pour les bassins hydrographiques. Des écosystèmes entiers peuvent être irrémédiablement détruits. La construction de centrales hydroélectriques a déjà dégradé plus d'un paysage intact ou quasiment intact des Alpes, et ce de manière irréversible. L'électricité produite par les centrales hydroélectriques est-elle ou non du courant vert ? Vous trouverez d'autres contenus sur ce thème dans les versions en d'autres langues de ce dossier.
Rattaché à Dossiers
Dossiers Troff document (with manpage macros)Energie éolienne dans les Alpes
L'inquiétude à propos du réchauffement climatique et de toutes ses conséquences - dont la cause est due en grande partie aux émissions de CO2 qui se libère lors de la combustion d'agents fossiles - a ouvert la voie depuis un certain temps déjà à une remise en cause des énergies fossiles. L'aspect économique se modifie également : jusqu'à présent, les énergies renouvelables n'avaient guère de chance en raison de la baisse des prix du pétrole. Mais, aujourd'hui, elles deviennent de plus en plus avantageuses. Et du point de vue rentabilité, l'énergie éolienne se place en tête. Dans l'intervalle, les prix du pétrole brut ont grimpé et la tendance reste à la hausse. Indépendamment du problème de l'épuisement des ressources, le pétrole n'est donc pas une matière première sur laquelle on puisse tabler à l'avenir. Vous trouverez d'autres contenus sur ce thème dans les versions en d'autres langues de ce dossier.
Rattaché à Dossiers
Petites centrales hydrauliques
Depuis quelques années, on assiste en Italie, et notamment dans le Piémont, à un véritable boom de l’utilisation de l’eau dans la production d’électricité. Par rapport aux années précédentes, les concessions d’énergie hydraulique se sont multipliées dans la province de Cuneo (Coni).
Rattaché à Nouveautes
Suisse : suppression de la protection des marais en faveur de la production d'électricité ?
Le Conseil fédéral suisse a décidé le 25 février d'intégrer les marais du Grimsel dans son inventaire des sites marécageux et de leur offrir ainsi une protection durable.
Rattaché à Nouveautes